NOUVEAU : Ateliers RH en collaboration avec le gouvernement du Québec  

Comment reconnaître des comportements d’incivilité au travail et agir en conséquence ?

Dans votre carrière professionnelle, vous avez sûrement déjà été confrontés à des comportements d’incivilités. Vous avez peut-être même adopté ce comportement sans même vous en rendre compte. En effet, une personne qui effectue des gestes d’incivilité n’a pas nécessairement l’intention de nuire, de blesser ou de déranger d’autres personnes autour d’elle. Ces comportements associés à l’incivilité peuvent prendre la forme de blagues qui créent de l’inconfort, d’un appel téléphonique trop bruyant dans un espace commun ou encore de commérages. Nous allons à travers cet article vous aider à reconnaître les comportements d’incivilité, leurs conséquences et les différentes stratégies d’intervention.

Reconnaître des comportements d’incivilité au travail

Nous vous invitons, dans un premier temps, à effectuer ce questionnaire de l’Ordre des CRHA, afin de savoir si le climat de travail dans votre organisation pourrait bénéficier d’un plus haut niveau de civilité. Vous pouvez le soumettre à l’ensemble de vos employés et collègues et, grâce à un nombre de réponses élevé, le portrait obtenu sera plus fidèle à la réalité. En parallèle de ce questionnaire, vous pouvez noter sur un carnet, tous les comportements qui semblent être négatifs et potentiellement impacter les autres employés. Même en période de télétravail, l’incivilité peut être présente, soyez attentif!

La médisance (dénigrer une personne) et le commérage sont les comportements d’incivilité les plus courants. Par exemple, lors d’une réunion d’équipe, si un collègue intervient en disant “Il y a des personnes pour qui il est plus facile de trouver des problèmes que des solutions” ou lieu de dire “ Quel sera le plan B si le plan A ne fonctionne pas?”. Il va créer involontairement ou volontairement une situation d’humiliation pour la personne visée. Cette dernière pourrait douter de ses compétences ou rentrer en conflit avec cette personne. À noter que la limite entre l’incivilité et le harcèlement psychologique est mince. Une personne qui subit de l’incivilité dans son milieu de travail de la part de ses collègues va développer des émotions négatives pouvant l’amener à appréhender ses journées de travail puis à quitter son emploi. Afin d’éviter cette situation, il est possible de mettre en place une politique de prévention de l’incivilité au travail.

Mettre en place une politique de prévention de l’incivilité au travail et intervenir en conséquence

Afin de mettre en place cette politique, vous devez définir son objectif (ce que vous souhaitez accomplir avec l’application de la politique), les personnes visées ainsi que les rôles et responsabilités de chacun. Il faudra également mettre en place la procédure interne de traitement des signalements et des plaintes d’incivilité, les sanctions et davantage. Pour retrouver l’ensemble des composantes de la politique, nous vous invitons à consulter ce guide de la FQM.

Une fois la politique mise en place, vous devez en informer toutes les personnes concernées. Vous pouvez passer par la formation afin de présenter des mises en situation d’incivilité et des façons adéquates d’y faire face. Adoptez une approche participative, durant laquelle les employés peuvent partager leurs préoccupations.

Si une action d’incivilité a lieu, vous devez agir au plus vite et en conséquence. Un simple rappel à l’ordre pourrait être suffisant dans un premier temps. Vous devez effectuer une rencontre avec la personne ayant eu un comportement incivil. Vous devez ensuite documenter la situation d’incivilité avec des faits et non avec des interprétations. Par exemple. « Vous avez dit telle chose dans tel contexte, en présence de telles personnes, à telle date ». Vous devez sensibiliser la personne sur l’impact de son comportement et clarifier votre attente en précisant le comportement alternatif désirable. Laissez s’exprimer la personne afin d’avoir son point de vue, vous pourrez ensuite convenir d’une entente. Vous pouvez également effectuer une médiation, en favorisant une discussion entre deux personnes en conflit afin de vous entendre sur des solutions mutuellement satisfaisantes.

Vous souhaitez en apprendre davantage sur le sujet ?

Nous offrons une formation dédiée à la civilité et climat de travail, vous pourrez maîtriser les moyens pour favoriser des relations interpersonnelles de qualité et développer des stratégies d’intervention efficaces. Vous souhaitez adapter cette formation aux besoins spécifiques de votre entreprise et de vos équipes ? Faites-le-nous savoir en nous contactant!

NOUVEAU

Ateliers RH en collaboration avec le gouvernement du Québec